2017 est à nouveau une année d’élection présidentielle pour la France, et à quelques poignées de semaine de l’échéance le cirque médiatique habituel est en marche (pun intended). En revanche, cette année plus encore que précédemment, le niveau d’irréalisme et d’incompétence (au mieux), voire de corruption et de « pourritude » (au pire) (j’invente des mots si La suite >