Si vous suivez régulièrement mes petites larmes nocturnes (ou tout du moins mon Twitter, vu qu’en ce moment, des larmes nocturnes, je n’ai pas vraiment le temps d’en écrire), vous n’êtes pas sans savoir que depuis plusieurs mois je suis dans l’errance politique vis à vis de mon vote du La suite >